Récit D

L’amour et les déchets
——————————————————

Il était une fois une petite maison.

Dans cette petite maison, vivaient un p’tit vieux et une p’tite vieille.

Le p’tit vieux et la p’tite vieille n’arrêtaient pas de se disputer.

La p’tite vieille était très respectueuse de l’environnement, elle triait tous ses déchets et croyait au recyclage pour sauver la planète.
Tandis que son p’tit vieux jetait tous ses déchets n’importe où..
De là venaient tous leurs problèmes : il y avait des jours où ils s’aimaient, mais il y avait des jours où ils disputaient !…..

Le p’tit dit à la p’tite vieille :  «  Je fais ce que je veux, le recyclage ne sert à rien, on passe pour de gros idiots !!! Va te construire une maison écolo, alors !

- Et bien, je vais aller me construire une maison dans le parc . »

Et la p’tite vieille partit commencer sa construction, mais elle était bien malheureuse sans son p’tit vieux,
si malheureuse qu’elle ne pouvait même pas pleurer…

Alors, elle dit :- Je voudrais que le ciel pleure à ma place…….

Fin de la partie N°1 Classe de Madame DEMANGE-HOUARD   CM2 Ecole Saint Jean Baptiste de la Salle NANCY

—————————————————–

Soudain le ciel pleura; il pleura des déchets!

La p’tite vieille appela sa soeur Albertine, la maniaque des microbes. Celle-ci arriva en un éclair avec sa licorne Arc-en-ciel.

Elles se mirent tout de suite en route pour nettoyer la planète mais elles rencontrèrent le p’tit vieux transformé en sachet de fraises tagada usagé. Elles comprirent alors l’ampleur de la tâche.

Fin partie N°2 Ecole Le Prieuré – Saint Donat – classe de CM2 Ladreyt Marie Josée
——————–

Tempête, la sœur d’Arc en ciel, vilaine et ténébreuse avait sûrement
participé à ce désastre… Elle était devenue maléfique suite aux traumatismes
reçus dans sa jeune enfance. Elle avait eu un accident, était tombée sur une
épluchure de banane que Bernard, le p’tit vieux, avait laissée à terre. Sa
corne s’était brisée. Elle avait alors perdu sa beauté et avait été moquée,
rejetée de tous. Depuis ce jour, elle pleurait beaucoup et elle rêvait de se
venger. Elle était allée voir Kinder, le nuage le plus sombre. Il avait proposé
des mauvaises surprises : répandre sur le monde des pluies de déchets
ainsi que jeter un drôle sort à Bernard !

Fin partie N°3 Ecole Sainte Anne de Lomme – classe de CM2 Magali Petit
———————

La p’tite vieille partit dormir chez elle.

Le lendemain matin, elle se réveilla entourée de déchets. Elle se leva et comprit que les choses empiraient. Elle se mit tout de suite à tout nettoyer.

En rangeant les derniers déchets, elle revit son mari en sachet de bonbon usagé. Elle hésita à le jeter également. Elle y pensa quelques instants, puis finalement, elle le jeta car elle pensait au jour où il avait brisé la corne de Tempête. Elle le revoyait aussi en train de jeter les déchets sans les trier etc…

Elle sortit les poubelles et les laissa sur le trottoir.

En refermant la porte de la maison, elle regretta d’avoir jeté son mari. Elle sortit aussitôt pour reprendre les poubelles mais elle vit le monsieur des déchets en train de les collecter.

-Attendez ! Attendez ! cria-t-elle. Je veux récupérer mes poubelles !

-Et pour quelle raison ? dit le monsieur.

-Parce que …euh…Je veux mes poubelles, c’est tout.

-Ah non, ce sont mes poubelles maintenant. Vous les avez jetées. Tant pis! Si vous les voulez, je les apporte au « Palacepoubellasse ». Au revoir !

-Ca doit sentir mauvais dans ce palace ! pensa la p’tite vieille.

Elle se mit en route de suite.

Une fois arrivée devant le palace, elle rencontra des montagnes de poubelles. Elle chercha un peu mais impossible de trouver son p’tit vieux parmi tous ces déchets.

Elle était désolée. En marchant parmi tous ces monticules de détritus, elle trébucha sur un objet et vit qu’il s’agissait d’un tube de colle forte et rare. Elle dit à voix haute : « Je vais pouvoir recoller la corne de Tempête. Peut-être qu’elle pourra m’aider ? »

Fin de la partie D4 Ecole Sainte Foy Agen CM2 Thierry Monié
————————-

La p’tite vieille se rappela que le camion à poubelles avait ramassé la corne croyant que c’était un vieux jouet cassé. Elle chercha la corne et la retrouva dans les détritus. Elle appela Tempête pour lui proposer de lui coller sa corne. En échange, Tempête devait lui rendre son mari.

La licorne acquiesça. Alors, Bernard redevint un homme et pardonna à sa femme de l’avoir jeté. Ils décidèrent de ne plus se disputer et Bernard commença à trier les déchets sérieusement.

Heureux, le nuage Kinder fit tomber de nombreux chocolats et disparut dans le ciel.

Fin partie 5   Seguin

Titre : l’amour et les déchets




Les Provost |
Demain est un autre jour... |
CrTice47 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupe Jaune
| teresadupraz
| Un Ange vint...ou plutôt un...